Opération Hour of code

Une opération du collectif L DIGITAL
Près de 1300 collégiennes et collégiens sensibilisés au code

Les écoles et associations lyonnaises de LDigital se mobilisent pour « Hour of Code »

Du 4 au 8 décembre prochain, L Digital, collectif Auvergne Rhône-Alpes pour favoriser la place des femmes dans le numérique, participera à Hour of Code, mouvement mondial en faveur de l’initiation des jeunes à la programmation informatique.
Pour cette opération, des dizaines d’ateliers gratuits d’une heure offriront une initiation au code auprès de collégiennes / collégiens de classe de 6ème.

Cette opération sera animée par des étudiants d’écoles numériques Simplon.co, Digital Campus, 101, IT Akademy, Inseec, Wild Code School, l’association les Duchess et le support de Fréquence écoles.

Hour of code, c’est un atelier Minecraft d’une heure, d’initiation ludique au code, avec de la programmation par blocs (type Scratch), niveau débutant. A Lyon, chaque groupe de 2 ou 3 étudiants animateurs encadreront des classes d’élèves de 6ème. Il aboutira à la remise d’un diplôme validant l’intégration de ces bases au développement informatique.

Une version 2017 enrichie grâce au collectif : l’Union fait la force !
Le programme Hour of Code, porté en en France dès 2016 par Simplon.co est placé sous le haut parrainage du secrétariat d’État chargé du numérique. Le déploiement du programme Hour of code cette année sur plusieurs collèges de la Métropole de Lyon est une initiative de la commission « Education Jeunes » du collectif L Digital.
L’opération, proposée à l’Académie de Lyon et la Métropole de Lyon, vise à sensibiliser le jeune public et en particulier les jeunes filles à l’intérêt du code, du développement web et plus généralement aux métiers du Web, en fort développement et sous représentée par les femmes. L’intérêt de cibler les collégiennes et collégiens est donc de mettre fin, dès le plus jeune âge, au stéréotype selon lequel le code et le numérique sont avant tout des univers masculins et de révéler des vocations, notamment chez les filles, vers ce secteur en pleine explosion.
Pour rappel, aujourd’hui :
27% de femmes dans le secteur du numérique et le métier de “développeur” compte 6% de femmes (baromètre France Digital)
L’emploi dans le numérique en Auvergne Rhône Alpes compte près de 60 000 emplois et on estime entre 6000 et 7000 le nombre de métiers “numériques” en tension sur la région (Digital League)

 

PROGRAMME – interventions dans les classes de 6ème

04/12 : Collège les Battières Lyon 5 – Animateurs : Digital Campus – 5 classes sensibilisées soit 125 élèves
04/12 : Collège du Tonkin Villeurbanne – Collège Alain Saint Fons – Collège Boris Vian Saint Priest – Animateurs : Simplon – 15 classes sensibilisées soit 359 élèves
07/12 : Collège le plan du Loup Saint Foy les Lyon – Animateurs : Wild Code School – 2 classes sensibilisées soit 50 élèves
07/12 et 08/12 : Collège Ampère Lyon 2, Collège des Gratte Ciel Villeurbanne, Collège Jean Macé Villeurbanne – Animateurs : IT Akademy – 17 classes sensibilisées soit 452 élèves
Du 04/12 au 08/12 : Collège Jean Moulin Lyon 5 – Animateurs : 101 – 10 classes sensibilisées soit 230 élèves
08/12 : Collège Jean Mermoz Lyon 8 – Animateurs : Les Duchess, Marion Brulin et INSEEC – 3 classes sensibilisées soit 76 élèves

 

Le Collectif L Digital

Collectif Auvergne-Rhône-Alpes pour favoriser la place des femmes dans le numérique
L Digital est un collectif inclusif de structures et associations sensibles à la place des femmes dans les métiers du numérique. Ces membres, qui déploient individuellement des actions destinées à renforcer le nombre de femmes dans ce secteur en développement, ont choisi de se rassembler sous une même « bannière » pour coordonner leurs actions respectives, les décupler et générer ainsi une nouvelle synergie.
Indirectement le collectif contribue de façon plus large au développement et l’attractivité de la filière numérique dans la région. Notre engagement : fédérer / sensibiliser / accompagner.
Les chantiers L Digital: communication / éducation / accompagnement.

 

Laisser un commentaire